Issa Sow

“Issa Mbaye Diary Sow est un nomade moderne qui, guidé par son instrument (Nianiorou ou Riti), perpétue les valeurs culturelles de ses origines Peulh (peuple berger au sud du Sahara), à travers la musique. Instrumentiste traditionnel, Issa Sow est imbibé de cette culture nomade – paysanne. Il a passé toute son enfance, étant berger, derrière les troupeaux, son “Nianiorou ou Riti” (violon traditionnel) entre les mains. Du Sénégal en Belgique, de Dakar à Bruxelles, de son Walo natal à Gand, la rencontre entre Issa Mbaye Diary Sow et son ami violoniste belge Wouter Vandenabeele a créé un choc musical époustouflant qui continue de retracer l’épopée des instruments à cordes à travers des formes d’expressions de musiques pastorales. C’est dans ce sillage de valorisation des instruments traditionnels que s’inscrit son nouvel album qui décrit l’enracinement et l’ouverture”. Avec Wouter au violon et d’autres instruments comme le Hoddu,, ils emportent les gens dans un voyage de nomades dans les savanes à travers les chants de pâturage”.